Politique de confidentialité

Organisme responsable

Responsable au regard de la loi fédérale sur la protection des données (BDSG)

Andreas Schairer, Le roi des falaises 26, 70184 Stuttgart

Je ne collecte, n'utilise et ne stocke aucune donnée personnelle provenant des visiteurs de mes sites Web www.erich-schairer.de ou www.100-jahre-sonntags-zeitung.de.

Les données personnelles sont conformes au § 3 Abs. 1 BDSG, des informations personnelles sur la situation personnelle ou matérielle d'une personne physique spécifique ou identifiable (personne concernée).

Fichiers journaux du serveur

Le fournisseur de ce site est la société 1&1 Ionos. 1&1 Ionos collecte et stocke automatiquement des informations dans des fichiers journaux de serveur, que votre navigateur y transmet automatiquement. Ceux-ci sont:

  • Type de navigateur et version du navigateur
  • Système d'exploitation utilisé
  • referrer URL
  • nom de l'ordinateur hôte accéder
  • Heure de la requête du serveur
  • Adresse IP

Il n'y a pas de fusion de ces données avec d'autres sources de données.

La base pour le traitement des données est Art 6 para 1 lit. b DSGVO, qui permet le traitement de données en vue de l'exécution d'un contrat ou de mesures précontractuelles.

N'hésitez pas à cliquer sur la analyse des statistiques sur le Web J'utilise Koko Analytics.

Utilisation du plugin social

Ce site utilise le plugin de médias sociaux Shariff. 

Avec Shariff, vous pouvez utiliser les médias sociaux sans compromettre inutilement votre vie privée. Le projet c't Shariff remplace les boutons de partage de réseau social habituels et protège votre comportement de navigation des regards indiscrets. Néanmoins, un simple clic sur le bouton suffit pour partager des informations avec d'autres. Vous n'avez rien d'autre à faire: le webmaster a déjà tout pris en charge.

Les boutons habituels des réseaux sociaux transmettent les données de l'utilisateur à Facebook & Co. à chaque fois qu'une page est appelée et donnent aux réseaux sociaux des informations précises sur votre comportement de navigation (suivi des utilisateurs). Vous n'avez pas besoin d'être connecté ou d'être membre du réseau. En revanche, un bouton Shariff n'établit un contact direct entre le réseau social et le visiteur que lorsque ce dernier clique activement sur le bouton de partage. 

Ce faisant, Shariff vous empêche de laisser une trace numérique sur chaque page visitée et améliore la confidentialité. Ensuite, vous pouvez aimer + 1en ou tweet - le réseau social ne recevra pas plus d'informations.

L'affichage de "Likes" vient grâce à Shariff de l'opérateur de la page avec les boutons. Parce que Shariff est impliqué par le webmaster, vous ne devez rien faire d’autre en tant que visiteur: les boutons de partage répandus posent un problème de confidentialité important car ils établissent un contact non remarqué avec les serveurs des réseaux sociaux. Par exemple, Facebook envoie le nombre de "j'aime" directement au navigateur du visiteur - en enregistrant le comportement de navigation individuel. 

Shariff agit ici comme un intermédiaire: au lieu du navigateur, le serveur de l’exploitant du site Web demande le nombre de «j'aime» - et seulement une fois par minute pour limiter le trafic au minimum. Le visiteur reste anonyme.

Shariff simplifie et remplace la précédente solution 2 Click, il y a trois ans dans l'article c't 2 clique pour plus de confidentialité a été présenté. Plus d'informations sur Shariff peuvent être trouvées dans l'article Protéger et partagerqui est complètement en ligne; Il existe également un forum de discussion pour le forum à thème c't Shariff - 1 Cliquez pour plus d'intimité.

Source de cette citation: https://www.heise.de/ct/artikel/Shariff-Social-Media-Buttons-mit-Datenschutz-2467514.html

HTTPS://WWW.HEISE.DE/CT/ARTIKEL/SHARIFF-SOCIAL-MEDIA-BUTTONS-MIT-DATENSCHUTZ-2467514.HTML

Informations

Vous avez le droit de recevoir des informations gratuitement à tout moment. Veuillez contacter l'adresse de contact mentionnée ci-dessus. Je suis toujours à votre disposition pour toute question supplémentaire concernant ma politique de confidentialité.